The Galaxy Diner

Si je devais repartir pour road trip aux États-Unis, je ne prendrais pas l’avion pour Chicago avec l’ambition de rallier Santa Monica via la mythique Route 66. La route 66 n’existe plus depuis que le système d’autoroutes dit interstates a été bâti à partir de 1956. J’ai bien parcouru quelques authentiques lambeaux de la Route 66 en Arizona du coté de Williams, ville dont tous les restaurants, bars et garages portent des enseignes Route 66. Du côté de Flagstaff j’en ai même parcouru une partie non goudronnée. Un panneau indiquait « route privée ».

Non, la route qui me fait rêver, c’est la Route 89 qui va de Nogales à la frontière avec le Mexique jusqu’à la frontière canadienne. Cette route traverse toutes les Montagnes Rocheuses du nord au sud. Mais ça c’était avant. Le système d’interstates s’étant étendu, vers le sud la Route 89 s’arrête quelque part entre Flagstaff et Phoenix dans l’Arizona. Cette route est surnommée « the National Parks Highway ».

Atterrissez à Flagstaff, Arizona et prenez la Route 89 vers le nord. Vous passerez à proximité du Grand Canyon. Puis dans l’Utah, vous longerez les parcs de Zion, Bryce Canyon, Cedar Breaks et Capitol Reef. Dans la région de Salt Lake City, elle se confond avec l’I-15 ce qui permet de vite traverser cette région inintéressante. Vous quitterez l’Utah par le joli Logan Canyon pour entrer dans le Wyoming après avoir parcouru quelques miles dans l’Idaho. La route 89 traverse les parcs de Grand Teton et du Yellowstone pour entrer dans le Montana. Après avoir traversé Great Falls, elle rejoint Browning chef-lieu de la réserve des Blackfeet où vous visiterez le très intéressant Museum of the Plains Indian. Vous longerez ensuite le parc des Glaciers pour rejoindre le Canada.

Entre les parcs de Zion et de Bryce Canyon, le route 89 suit la vallée de la Sevier River. C’est une petite rivière tranquille dans une région agricole. La Sevier River draine un bassin endoréique, c’est à dire qui ne se déverse pas dans un océan. Les eaux de la Sevier River se perdent dans le désert de l’ouest de l’Utah.

Il faut alors s’arrêter à Hatch, 133 habitants et aller manger un morceau au Galaxy Diner. Ambiance années cinquante garantie. Au centre de la salle du restaurant trône un magnifique juke-box Wurlitzer.

Le Wurlitzer est moderne, il joue des CDs. Mais sa musique sent bon le 45 tours.
Voici une partie de ce que vous pourrez écouter.
Runaround Sue, Dion
La Bamba, Ritchie Valens
My True Story, The Jive Five
Running Bear, Johnny Preston
Venus, Frankie Avalon
Bye Bye Love, The Everly Brothers
At My Front Door, The El Dorados
Dion and the Belmonts, A Teenager in Love
Sea Of Love, Phil Phillips and The Twilights
What’s Your Name, Don & Juan
Come Go With Me, The Del-Vikings
Runaway, Del Shannon
I walk the Line, Johnny Cash
Rock-in Robin, Bobby Day
One Fine Day, The Chiffons
He Will Break Your Heart, Jerry Butler
Raindrops, Dee Clark
To Know Him is to Love Him, The Teddy Bears
Great Balls of Fire, Jerry Lee Lewis
Come On, Let’s Go, Richie Valens
Oh, What a Night, The Dells
All I have to do is Dream, The Everly Brothers
Blue Suede Shoes, Carl Perkins

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s